AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir les messages sans réponses


 

 You don't remember me ? ▲ Ciará.

avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 10/02/2014
Messages : 10
ID card : 26 ans, Mercenaire, Nethjea.




Sujet: You don't remember me ? ▲ Ciará.
Ven 14 Fév - 7:03


You don't remember me ?

Nephilim & Ciará



Une fois n’est pas coutume, un petit tour à Sidheim. Pas pour un travail non, pas cette fois, mais presque, on va appeler cela un repérage. Cela n’arrive que très rarement d’ordinaire, disons que notre blondinet n’est pas du genre à accepter un travail qui l’emmène à chaque fois hors de sa terre natale. Il n’aime pas forcément faire le voyage et ne voit pas d’intérêt à cela si c’est pour n’être payer qu’une somme minime. Mais là pour le coup, la somme est LOIN d’être anecdotique. Alors forcément, l’appel du gain fait faire beaucoup de choses à notre brigand. Mais une chose pareille, c’est rare. Mais c’était demandé si gentiment dit-il. Gentiment veut dire qu’il y a eu très certainement une petite relation… enfin bref vous voyez très bien ce que je veux dire et si ce n’est pas le cas je n’expliquerais pas quand même. Je disais donc, Nephilim, de retour à Sidheim depuis… quelques mois. Il avait eu un autre travail qu’il avait eu beaucoup de mal à négocier, pour certaines raisons. Se faire botter le cul par une femme je pense que pour le coup, son égo a dû en prendre un sacré coup. Enfin, ce n’était pas une défaite cuisante, mais disons qu’il n’a pas du tout apprécié qu’elle lui tienne tête. En même temps… on peut difficilement imaginer le contraire vu son statut.

Oui, même quelqu’un qui a passé sa vie à Nethjea connait cette personne.
Il ne se doutait pas qu’un jour il affronterait un chevalier.
Mais là pour le coup c’était bien réel.
En atteste la cicatrice qu’il porte sur son bras.
Mais il n’est pas revenu pour la vengeance.
Il est revenu pour l’argent.
Comme d’habitude.

Le voilà donc de retour, pour jouer un mauvais tour à un habitant de cette cité. Pas n’importe lequel bien entendu, mais pour le moment, je tiens le secret. Sans sa tenue habituelle, Nephilim est habillé d’un simple pantalon noir, d’une chemise du même acabit et il arbore fièrement sa chevelure blonde qui laisse le vent s’occuper de la faire danser quelque peu. Notre brigand ne semble pas d’une humeur exécrable, mais disons qu’il payerait cher pour retourner d’où il vient. Mais un contrat est un contrat. On peut dire ce qu’on veut de lui, c’est un roublard, il n’a aucun respect pour les règles de n’importe quelle cité, mais en revanche ! Il honore TOUJOURS le pacte qu’il signe avec son client. C’est un principe qu’il a hérité de son père. Plus les gens savent qu’il est digne de confiance, plus ils se rueront sur lui pour acheter ses services. Cela va jusqu’à une certaine limite bien entendu, mais très souvent… ce qui est la ligne à ne pas dépasser dans la légalité, est sa ligne de départ à lui. Mais passons si vous le voulez bien. Voilà que notre blondinet pénètre dans un établissement non loin du parc. Un petit coup à boire avant de commencer son repérage ? Pas exactement.

En vérité c’est dans ce lieu qu’il doit faire son exploration. Il jette d’abord quelques coups d’œil, à la manière d’un faucon qui scruterait le ciel en recherche d’une éventuelle proie à dévorer. Sauf que cette fois il s’agit juste de renseignements et rien de plus. Il se dirige vers le comptoir, arborant un air fier et un peu guindé. Il n’est pas issu d’une bonne famille, n’a jamais eu de lettre de noblesse, MAIS, il est fier de dire merde à la loi. Et cela personne ne peut lui enlever. Sa liberté, il y tient plus que tout. Ce qui est assez paradoxal sachant que ses contrats l’enchainent à ses responsabilités qu’il doit exécuter. Mais au final… tout le monde y trouve son compte. En fin de compte, il n’est pas si dénué d’honneur que ça notre brigand. Ça dépend du point de vue. Une boisson à la main, fraichement offerte par le barman et quelqu’un vient soudainement lui taper la discute. Il trinque avec lui et les deux hommes boivent leur chope comme-ci ils se connaissaient. Soudainement, l’inconnu reconnait son erreur et s’excuse :

INCONNU Oups. Désolé m’sieur, j’croyais vous r’connaitre, mais non en fét.
NEPHILIM Avec l’alcool, c’est difficile de reconnaître qui est qui.
INCONNU Ouais, z’avez raison. Bonne journée m’sieur.

Notre brigand préfère aquicser, ceci fait office de réponse, il ne veut pas faire durer la conversation. Oh non pas question. Il soupire soudainement, buvant une nouvelle gorgée de sa chope qu’il n’avait évidemment pas terminée, à contrario de celui qui l’avait accosté.

Un soupir de plus. Tout est normal ici.
Son commanditaire lui a chargé d’espionné le moindre mouvement suspect.
Y’a rien dans cette foute taverne de mes deux. Je ferais mieux de rentrer.
Rectification. Il n’y AVAIT rien.
Mais plus maintenant.
Un petit regard vers la gauche et la journée de Nephilim bascule.
Elle était ennuyeuse à mourir… mais elle devient soudainement palpitante.





I took a stand. Fought back, killed… No matter the consequences. So I chose my path and I lived by it. And then after all that anger, violence and death, you have to dig deep; deep into your own heart to see if you’re still sane or if you can still call yourself… human. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 

 You don't remember me ? ▲ Ciará.

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Remember Gordon!
» [Sonic] Remember what you're staring at is me
» Remember Me avait été abandonné par Sony !
» Remember me sera multiplateformes et on vous dit pourquoi. Gameplay en prime !
» Remember me
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lacryheas :: Lacryheas :: Sidheim :: Grande Place :: Parc Perséphone-