AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir les messages sans réponses


 

 Le clan des bigorneaux coquillés. [Les Trois Fantastiques]

avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 10/01/2014
Messages : 20
ID card : Ditehas Lucius, Juge au Conseil ☸ Vingt-six ans ☸ Sidheim.




Sujet: Le clan des bigorneaux coquillés. [Les Trois Fantastiques]
Lun 17 Fév - 10:06



You will never ever escape
YOU'RE THIS RAT IN THE MAZE

On fait quoi maintenant ?

J’en sais rien. Mais je crois qu’il est encore temps de quitter nos fonctions et de changer d’identité.

Vous pensez qu’elle est indisposée pour être de si mauvaise humeur ?

Si c’était ça l’explication, elle  serait indisposée chaque jour de l’année.

Raah, mais  fermez-la !  Vous voulez qu’on finisse au trou ou quoi ?

Je sais pas pour vous mais moi je préférerais encore être en taule plutôt que d’être là comme un con devant cette por…

La porte de la salle du conseil s’ouvre dans un fracas retentissant sous les yeux médusés des trois gardes royaux.  Devant eux, le Ditehas Lucius Fürst-Rozen les jauge avec  tout le mépris du monde. Sa stature d’ancien chevalier impose le silence. Un calme si pesant qu’il en devient presque palpable.

J’attends.  Où est Wolfram Dal’Jayan ?

Le premier soldat examine ses propres pieds, priant pour son salut. Le second se tourne vers le troisième et c’est ce dernier qui ose finalement prendre la parole d’un ton mal assuré :

Eh bien, il semblerait, Ditehas Lucius, qu’il ne soit pas au palais…aux dernières informations, il serait dans la région de Hwayoso. C’est tout ce que nous savons, je regrette…

La tempe palpitante du Juge, soumise à une pression artérielle surhumaine,  ne laisse planer aucun doute quant à son niveau d’énervement.  Elle inspire profondément.  

Soit, j’irais moi-même le chercher. Et je lui ferais passer ses envies d’escapade. Préparez-moi un attelage et je veux plus d’informations d’ici mon départ.

La porte se referme aussi sèchement qu’à son ouverture, laissant seuls les trois pauvres recrues, hébétés et incertains d’avoir réellement survécus à l’entretien.

Kyrielle avance à travers la foule dense des curieux, venus s’amasser au palais de cristal pour l’occasion. Elle a horreur des foules et s’en méfie comme de la peste.  Elle pousse une personne. Une seconde. Une troisième. Elle entend quelques protestations à son passage mais ne daigne pas s’excuser.  Malgré sa taille, elle ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Et toujours aucune trace de Wolfram.  Pourtant tous les informateurs avaient été formels. Depuis son arrivée sur les lieux, son humeur oscille constamment entre l’exaspération et  l’agacement. Et finalement, comble de l’horreur,  une main s’agrippe fermement à sa manche tel un parasite.

Madame, je suis désolé, mais vous ne pouvez pas aller plus loin ! Seuls les participants à la course peuvent accéder au labyrinthe. Il reste des places si cela vous intéresse.

Elle baisse les yeux vers le petit homme ventripotent au sourire commercial qui tient une liste rédigée à la main. Sur le papier, qu’elle aperçoit furtivement, un seul nom retient son attention. Wolfram C. Dal'Jayan.  La pression dans sa tempe refait des siennes. Elle inspire profondément.
 

Sa démarche militaire, saccadée par les bruits de ses éperons en argent, lui donne des allures de dangereux prédateur. Même l’assistant qui la guide jusqu’à son équipe n’ose pas lui adresser  la parole.  Une fois le but atteint, le pauvre homme s’éclipse rapidement, sans demander son reste. Des malades, tous des malades dans ce coin. Ils sont là. Elle les regarde du coin de l’œil, les détaille à peine et passe devant eux sans même les saluer. Peu importe, elle n’espère rien d’eux.  Elle franchit la première le seuil du labyrinthe.

Je ne compte pas y passer la nuit pour être honnête.
 
Elle avance sans même un regard pour ses coéquipiers et déjà, sa silhouette longiligne disparait au coin d’un premier virage.  Dix secondes plus tard, elle réapparait devant les deux hommes, après être retournée sur ses pas.

Bon.  A gauche plutôt.  




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 09/02/2014
Messages : 23
ID card : 24 ans — Combattant — Nethjea




Sujet: Re: Le clan des bigorneaux coquillés. [Les Trois Fantastiques]
Lun 17 Fév - 23:34


L O L

C'était la première fois que Wade mettait les pieds hors de Nethjea. Il avait entendu des tas d'histoires sur les autres villes, mais ne s'y était jamais intéressé de près et se satisfaisait de sa vie modeste dans sa ville natale. Mais aujourd'hui était un jour un peu particulier. Il avait été inscrit indépendamment de sa volonté à un événement spécial qui avait lieu à Hwayoso, son Maître ayant estimé qu'il avait besoin de voir du pays et que ce serait un défi intéressant pour la tête bouillante qu'était Wade. Mais ce dernier n'était lui-même pas certain de savoir pourquoi il était ici.

La veille, il avait été embarqué dans un attelage à l'improviste et avait logé la nuit dans une auberge. Il se souvenait amèrement des mots du Maître, entendu le matin même. Maintenant, sois un grand garçon et va chercher la récompense. Il avait parfois le sentiment de se faire exploiter.

Il se retrouva alors au Palais de Cristal, un lieu tout à fait atypique qui le laissa ébahi. Il n'avait jamais rien vu d'aussi extravagant. Il avait plus de curiosité pour le lieu en lui-même que pour la récompense aux gagnants. Il ne savait pas vraiment de quoi il était question et il n'arriva pas à manifester le moindre enthousiasme lorsqu'il se présenta aux organisateurs qui le laissèrent entrer, lui attribuant un partenaire et indiquant que le troisième arriverait bientôt. Il haussa les épaules et s'introduisit dans la bâtisse, se retrouvant à l'entrée d'un labyrinthe qu'il fixait avec une indifférence glaciale. Puis une voix féminine, ferme et incisive, attira son attention et il tourna la tête pour voir une femme raide comme un piquet, qui dégageait une aura de haine assez surprenante.

— Oh, Madame n'a pas le temps.

Il resta immobile alors qu'elle ouvrait la marche, et croisa les bras, haussant un sourcil. Elle revint quelques secondes plus tard à peine, visiblement pas très sûre de son choix de direction. Wade, qui n'était pas emballé plus que ça par le gain, fourra ses mains dans les poches de son pantalon et prit la suite de sa coéquipière.

— Nous vous suivons, votre seigneurie.

Il n'avait en réalité aucune idée de l'identité de cette femme. Mais quelle importance ? Cela ne l'empêcherait pas d'être cynique et prétentieux comme il l'avait toujours été.



Revenir en haut Aller en bas
 

 Le clan des bigorneaux coquillés. [Les Trois Fantastiques]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Les Skavens du Clan Brackus
» La Horde Fumante de Scruitiss Sale Oeil du Glorieux Clan Skryre...
» Habbor offre un stickers gratuit si vous rejoignez son clan!
» Joute de la seigneurie des trois rivières 2008 - 22/23 mars
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lacryheas :: Lacryheas :: Hwayoso :: Palais de Cristal-