AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir les messages sans réponses


 

 Civils 3/4

avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 08/01/2013
Messages : 129
ID card : Prout



Sujet: Civils 3/4
Lun 4 Nov - 10:58


Syd P. Heathcliffe
Patron du "Silver Soul", c'est un père célibataire qui veut gagner honnêtement sa vie.

Le Barman ▲ 31 ans ▲ Libre
Stella P. Moirans
Enseignante d'Histoire, elle a de plus en plus de mal à être elle-même.

Le Professeur ▲ 28 ans ▲ Prise
Hilda B. Abberline
Guérisseuse et maitresse des poisons, elle essaie de retrouver ce qu'on lui a pris.

La Sorcière▲ 22 ans ▲ Prise
Kathlyn I. Crowley
Fournisseuse d'arme des Ordres, elle en est arrivée là par bien des sacrifices.

L'Armurière ▲ 23 ans ▲ Libre


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 08/01/2013
Messages : 129
ID card : Prout



Sujet: Re: Civils 3/4
Lun 4 Nov - 10:58



Syd Prometheus Heathcliffe

Porte les flammes, porte les sourires



Nom ; Heathcliffe Prénoms ; Sid Prometheus Âge; 31 ans Profession; Patron du "Silver Soul" Résidence; Nethjea Ordre; Fer Créé par; Staff Statut; LIBRE
feat. Sakata Gintoki, Gin Tama




Orphelin depuis son premier anniversaire, Syd ne se rappelle plus exactement ses origines. Ses vrais parents auraient trempé dans un complot visant à supprimer la famille royale. Lui et son grand frère ont été placés dans un orphelinat et séparés quelques mois plus tard, quand son aîné a été adopté par une illustre famille. Lui-même a eu moins de chance puisqu’il a été choisi par un couple très pauvre, inapte à avoir des enfants.

Il a été profondément heureux, pourtant, malgré une  enfance parfois difficile à aider ses parents, pâtissiers, à remplir leurs commandes à Sidheim. C’est dans la capitale qu’il a grandi et qu’il est tombé amoureux, surtout. Elle avait à peine un an de moins que lui, elle venait souvent commander de la nourriture dans la pâtisserie de ses parents et surtout, elle ne le considérait pas comme un bon à rien qui ne saurait jamais rien faire d’autre de sa vie que des croissants. Il avait 17 ans, à peine, mais il était certain que leurs vies mêlées pourraient les sortir de leurs situations difficiles.

Il était conscient d’être plus un poids qu’autre chose pour des parents qui l’aimaient, néanmoins. C’est pour cela qu’à ses 18 ans, il déménagea à Nethjea, où il avait l’espoir de pouvoir se créer un avenir meilleur. Orfèvre douée, sa fiancée était réellement celle qui leur permettait de vivre. Lui, barman dans un vieil établissement nommé « Silver Soul », essayait surtout de ne pas céder au désespoir.

Plus le temps passait et plus celle qui était devenue son épouse à ses 22 ans semblait s’éloigner de lui. La pauvreté, la confiance perdue en le Conseil et en Lacryheas depuis le massacre de la famille royale avaient jeté une bonne partie de la population dans une méfiance et dans une peur panique. Poussé par sa femme à trouver un moyen d’entrer dans le Marché Noir et de s’y faire un peu d’argent, il refusa quelques années durant, en se raccrochant à des principes qui se faisaient de plus en plus lourds à porter.

A ses 25 ans, il crut enfin gouter à quelques moments de bonheur. Une petite fille, la leur, allait mettre un peu de joie et de lumière dans leur terne maison. Ce fut tout le contraire qui arriva : se sentant incapable de subvenir aux besoins de l’enfant, dépassée par leur situation, sa femme quitta Syd alors que leur enfant n’avait que 2 mois. Seul, dévasté, sans emploi qui puisse vraiment lui rapporter, il faillit céder et plonger dans les divers trafics qui avaient lieu.

Il l’aurait fait si le vieux propriétaire du Silver Soul ne lui avait pas légué son bar, avec de quoi le relancer et le faire prospérer. C’était une opportunité sans pareil, qu’il saisit sans se faire prier. Depuis, le vieux bar miteux a considérablement gagné en qualité et en consommateurs.

Conscient plus que quiconque de la difficulté de la vie pour les plus démunis, Syd est ce genre de personne qui va aider les autres sans se faire remarquer. Quelques consommations offertes, de la nourriture donnée, de l’argent glissé mine de rien dans les poches ou encore des rencontres organisées entre personnes pouvant s’entraider, tous les moyens sont bons pour qu’il puisse mettre son grain de sel dans les affaires de ses clients.  Beaucoup de milieux différents s’y croisent, en effet. Et s’il assiste à des marchandages ou à des rumeurs concernant le Marché Noir, il n’en dit rien, préférant garder l’information en cas de nécessité.

On lui reproche parfois l’environnement dans lequel vit sa petite fille, âgée de 6 ans maintenant. Il préfère l’avoir sous les yeux, quitte à lui boucher les oreilles si les mots se font grossiers dans le bar. Il n’a besoin de personne, après tout, pour lui dire comment élever son enfant. Il y est bien parvenu jusque là.

Liens;;


Mikhail S. Kahley
Séparés depuis 30 ans, ils ne se sont jamais rencontrés depuis. Probablement parce que Syd était trop jeune et qu'il n'a absolument aucun souvenir de son frère aîné. Malgré leurs vies totalement différentes, Mikhail a su le retrouver et lui faire parvenir une aide indirecte. Sa fierté et tout le reste, néanmoins, l'empêchent de s'annoncer et grand jour et nul doute que d'éventuelles retrouvailles relèveraient du miracle...
Jenova J. Knox
Si l'on écoutait simplement la volonté de Syd, Jenova prendrait quelques verres pour oublier ses soucis. Comme il a des yeux et des oreilles partout, le barman n'a rien manqué de l'épisode de la trahison ni de celui du retrait des commandes. Avec sa sympathie habituelle, il a essayé de l'aider et l'a surtout poussé à se détendre un peu... Ce qui n'a pas vraiment marché, comme Syd en a souvent l'habitude puisque Jenova a beaucoup de mal à le prendre sérieusement. Mais ça ne l'empêche pas de fréquenter le "Silver Soul" même si son patron lui casse très souvent les oreilles en essayant de le dérider.

Pandore D. Martell
Pendant la période où elle a parcouru Lacryheas sous un faux nom et une fausse identité, Pandore a trouvé bien utile de pouvoir faire escale au "Silver Soul", où toutes les informations étaient à portée de main et où le barman, si gentil, l'aidait sans qu'elle ne demande rien. Une bien jolie illusion. Elle ignore que, tant qu'elle était à Nethjea, Syd s'est arrangé pour qu'elle soit toujours surveillée et protégée.  Son apparence ne parvenait pas à cacher de ses yeux perçants son origine de bonne famille et, s'il a joué le jeu, c'est bien parce que ça l'amusait et qu'on n'est jeune qu'une fois, franchement! Il ignore que la jeune femme lui en est extrêmement reconnaissante et qu'elle est prête à payer sa dette s'il a un jour un problème.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 08/01/2013
Messages : 129
ID card : Prout



Sujet: Re: Civils 3/4
Lun 4 Nov - 10:58



Stella Perséphone Moirans

S'égarent mes souvenirs, se ferme mon futur



Nom ; Moirans Prénoms ; Stella Perséphone Âge; 28 ans Profession; Professeur d'Histoire Résidence; Valea Ordre; Argent Créé par; Staff Statut; PRIS
feat.




On ne peut pas vraiment rater Stella, avec ses sautes d’humeur, son caractère autoritaire et sa curiosité maladive. C’est celle-ci, quelque part, qui lui a toujours posé d’énormes problèmes. Toute jeune, déjà, cette fillette originaire de Hwayoso avait une soif d’apprendre et de connaissance qui ravissait ses parents, de simple éleveurs de l’Ordre de Fer. Ils étaient loin de se douter que ce qu’ils considéraient comme une immense qualité chez leur unique enfant allait devenir un immense défaut.

Après une scolarité modèle, elle a pu décrocher une entrée à la prestigieuse Ecole des Arts, à Valea. Passionnée d’histoire, Stella semblait très bien partie pour y poursuivre des études brillantes et elle caressait déjà le rêve de devenir Archiviste, pour avoir la chance de disposer de toutes les connaissances du royaume. Malheureusement, sa trajectoire fut coupée en plein élan et de la plus bête manière qui soit.

Tout juste âgée de 17 ans, elle fit la rencontre de Mikhail Kahley, jeune étoile montante du Conseil, nommé Conseiller depuis 2 années seulement. Elle en tomba immédiatement amoureuse et ce fut sans vraiment se poser des questions qu’elle accéda à toutes ses requêtes. Comme elle, il avait une soif d’apprendre le passé qui la fascinait et elle lui ouvrit toutes les portes qu’elle pouvait pour qu’il obtienne le savoir qu’il désirait. Sans même qu’il ne lui révèle ses raisons, elle était prête à tout pour lui venir en aide.

Quelques mois plus tard, elle devait renoncer à son rêve de devenir un jour Archiviste. Prise sur le fait à errer dans une salle où elle n’était pas autorisée à entrer, l’Ecole la punit en lui interdisant les hautes sphères. Abattue et désemparée, elle s’est raccrochée depuis à Mikhail, grâce auquel elle put obtenir un poste d’enseignante en Histoire à l’Ecole des Arts de Valea. Malgré les rumeurs, elle se sait très qualifiée pour le poste et sa passion se transmet facilement aux étudiants, faisant d’elle l’une des instructrices les plus appréciée.

Cette sympathie se retrouve légèrement entachée, ces derniers temps, par des sautes d’humeur fréquentes. Elle a comme des moments des absences, se retrouve à des endroits sans savoir comment elle y est parvenue. Elle ne se sent plus totalement elle-même et l’idée l’effraie, l’oblige à se taire par peur d’être prise pour folle. Sa nervosité atteint des pics inégalés jusque là et la jeune femme énergique et forte en devient irascible et à fleur de peau.

Elle essaie d’oublier tout ça en se noyant dans son travail, en dispersant ci-et-là quelques critiques subtiles sur la royauté. Elle soutient Mikhail depuis toujours, après tout et elle sait que si elle peut faire quelque chose pour lui, aujourd’hui encore, elle le fera.

Liens;;


Mikhail S. Kahley
D'apparence, c'est une jolie histoire d'amour. Lui, jeune Conseiller, s'est vite rapproché de cette étudiante brillante et seule la malchance a fait qu'ils ne soient pas réunis au sein du Conseil. La réalité est légèrement différente : Mikhail est particulièrement doué pour utiliser les gens et Stella, si attachée à lui, ne fait pas vraiment exception à la règle. Mais malgré cela, personne, au fond, ne pourrait lier l'affection sincère que Mikhail lui porte. Peut-être pourrait-il, un jour, la faire passer avant le reste...
Lysander D. Akkermans
On les comparerait volontiers à un chien et un chat toujours en train de se disputer. Les rares fois où ils en ont l'occasion, tout du moins. Stella était une amie de la jeune épouse de Lysander et cela, par-dessus tout, était bien suffisant pour qu'il la regarde de travers. Leurs rencontres sont souvent le fruits de la coïncidence, elle qui rend visite à Mikhail et lui qui enquête. Elles ne manquent pas d'être explosives et surtout, sans aucun motif apparent. Il faut croire qu'ils ne se supportent tout simplement pas.

Halcyone N. Loxhan
A Hwayoso, leurs routes ne se sont jamais croisées. La différence d'âge a joué, il est vrai. Mais depuis qu'elles habitent toutes les deux à Valea et y font leur métier, elles ont appris à se connaître et s'entraident dans leurs domaines respectifs. La sagesse de l'histoire et de la foi peuvent bien se rencontrer, après tout. Leurs échanges ne manquent jamais de piquant et, si elles essaient d'influencer l'autre pour y gagner au change, chacune en est consciente et se laisse volontairement mener par le bout du nez. Leurs rapports ne sont pas aussi innocents qu'ils n'y paraissent, en y regardant de plus près...



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 08/01/2013
Messages : 129
ID card : Prout



Sujet: Re: Civils 3/4
Lun 4 Nov - 10:59



Hilda Belladona Abberline

Le Venin à jamais imprégné sur les plaies



Nom ; Abberline Prénoms ; Hilda Belladona Âge; 22 ans Profession; Empoisonneuse & Guérisseuse Résidence; Hwayoso Ordre; Argent Créé par; Staff Statut; PRIS
feat. Takakura Himawari, Mawaru Penguindrum




Simple fille de cultivateurs, Hilda est une amoureuse de la nature. Dès son plus jeune âge, elle a parcouru le mont Hwayoso et en a très vite appris les secrets, les pièges mais aussi les miracles. Ses premiers contacts avec les plantes étaient dus à des simples rhumes, des douleurs bénignes qu’on soignait en allant demander des remèdes même aux petits apothicaires du coin. Quelque part, elle a toujours eu plus de respect pour ceux-ci que pour les médecins de l’hôpital central, si éloignés du peuple et pressés.

Sa formation s’est faite en autodidacte. Seule, elle a découvert les effets dévastateurs de certaines plantes, les propriétés bénéfiques des autres. Beaucoup d’animaux sauvages ont été capturés et utilisés comme malheureux cobayes sous ses mains impitoyables. Sa réputation grandit doucement mais surement. A 17 ans, à peine, elle s’était déjà fait une petite renommée.

Là où elle vivait, on l’appelait la Sorcière. On craignait ceux qui allaient la voir parce qu’on ne pouvait jamais vraiment savoir s’ils allaient lui demander du poison ou un médicament. Elle, on la respectait, on l’aimait, même. Hilda offrait toujours une solution, après tout, tant que ça restait personnel, pour soigner un être cher et non pas pour une quelconque autre ambition.

La seule fois où elle ne put réussir à trouver une solution fut l’unique fois où elle en eut besoin pour elle-même. A ses 20 ans, son fiancé tomba gravement malade et rien ne put le sauver. Son dernier remède, son dernier espoir, injecté dans une pomme, ne fut pas efficace et il mourut en moins de trois jours. Les rumeurs disent qu’il a avalé par inadvertance un puissant poison de la fabrication d’Hilda, sans que celle-ci et lui-même n’en soient conscient.

Le mal est fait, en tout cas et la jeune femme ne s’est jamais remise de sa mort. Dans le plus grand secret, elle essaie depuis de trouver un antidote suffisamment puissant pour le ramener à la vie. Ses expériences, faites sur des animaux pour le moment, ne sont pas concluantes. Elle sent qu’il lui manque quelque chose, un cœur, une essence qui pourrait lui ramener ce qu’elle a de plus cher. Elle garde son corps précieusement conservé, en attendant, là où nul ne pourrait le trouver : au cœur du mont Hwayoso, entouré de plantes qui le garderont intact.

Sa vie lui parait quelque peu monotone. Elle a essayé d’engager quelques disciples, de partager son savoir mais elle ne les garda jamais bien longtemps : la solitude dans son travail lui semble ce qu’il y a de mieux.  On essaie de lui arracher quelques sourires, on essaie de lui faire à nouveau aimer son existence mais c’est peine perdue. Depuis peu, elle a commencé à arpenter Lacryheas à la recherche de l’élément manquant à ses ingrédients, sans être certaine de ce qu’elle cherche exactement. Elle est juste certaine que, quelque part, il y aura un moyen pour elle de le ramener à la vie.

Liens;;


Njall O. Damayanti
Njall est l'un des rares disciples que Hilda a considérés comme dignes d'intérêt. Il avait beau être plus âgé qu'elle, il lui a toujours montré le plus grand respect et elle s'est appliquée à lui expliquer son art au mieux. Elle a toujours trouvé qu'il était trop terre-à-terre, néanmoins et elle a été consciente que son apprentissage n'était qu'un instrument. Leur divergence à ce niveau ne les a pas empêchés de collaborer et leur bonne entente ne l'a pas empêchée, elle, de le congédier quand elle a jugé qu'il en savait assez. Quand elle entend les échos de ses exploits, elle est presque fière de savoir qu'elle y a en quelque sortes contribué. Presque!
Halcyone N. Loxhan
Amies depuis leur plus jeune âge, leurs relations ont toujours été amicales et chaleureuses. Même si leurs intérêts et leurs passions étaient différentes, elles ont tenté de s'entraider dans les moments difficiles. Tentés, c'est bien le mot. Incapable de laisser quiconque l'approcher depuis la mort de son fiancé, Hilda s'est éloignée au point que leurs rares rencontres ressemblent à des échanges entre étrangers. Elles ne se disent presque plus rien et ignorent, au fond, ce que cherche réellement l'autre dans la voie dans laquelle elle s'est engagée.

Pandore D. Martell
Tout les oppose, de leurs origines à leur expérience de vie en passant même par leur apparence. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elles ne se sont pas vraiment appréciées. Les quelques mois que Pandore a passé à Hwayoso ont été rythmées par leurs provocations incessantes. Et, sans que personne ne comprenne réellement pourquoi, une étrange complicité est née entre elles. A la mort du fiancé de Hilda, Pandore a tenté de lui envoyer tous les moyens à sa disposition pour l'aider. Ce fut trop tard mais depuis quelques temps, Hilda repense de plus en plus à la jeune héritière qui est, semble-t-il, presque revenue d'entre les morts. Elle garde en tête l'idée qu'elle pourrait l'aider à ramener son fiancé.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 08/01/2013
Messages : 129
ID card : Prout



Sujet: Re: Civils 3/4
Lun 4 Nov - 10:59



Kathlyn Iron Crowley

Le noir poison de la trahison



Nom ; Crowley Prénoms ; Kathlyn Iron Âge; 23 ans Profession; Tête de la Forge Royale Résidence; Nethjea Ordre; Argent Créé par; Staff Statut; LIBRE
feat. Tsubaki Yayoi, Blazeblue




Garçon manqué, enfant à problèmes qui a toujours laissé ses parents désespérés quant à son avenir, Kathlyn n’était pas vraiment promise à la carrière qu’elle a. Établie à Sidheim jusqu’à ses 5 ans, elle vient d’une famille de l’Ordre d’Argent qui s’est vue tomber de haut du jour au lendemain. Vendeurs de tissus de luxe, fabriqués avec les soies les plus fines dans leur petite entreprise, ils ont été accusés de fraude. Leur fortune a été bâtie, il est vrai, sur le travail pénible d’ouvrier qu’ils ne payaient que très peu et la Justice royale a tranché, il y a 18 ans de cela.

Criblés de dette, les parents de Kathlyn sont partis à Nethjea, où ils ont pu compter sur des anciens collaborateurs pour les aider à reprendre pied. Peu habitués à la vie rude de la région, ses parents et son jeune frère ont très mal vécu leur travaille dans les vignes. Elle, était ravie de ce changement. En se liant d’amitié avec Jenova Knox, héritier d’une famille réputée pour ses armes, elle se découvrit une vraie passion. Déterminée à devenir comme lui, à la fois admirative et jalouse de ce qui se produisait dans leurs forges, elle décida de s’y consacrer corps et âme.

Quand l’assassinat de la famille royale plongea la famille Knox dans la pauvreté, c’est tout naturellement qu’elle proposa son aide à Jenova. Amis de longue date, elle l’avait souvent regardé faire et aidé et elle était sans doute le meilleur choix comme assistance et disciple. Malgré son jeune âge, 15 ans à peine, elle était certaine de ne pas vouloir continuer d’études. Elle apprendrait les subtilités des forges, des alliages des métaux.

Pendant 2 ans, elle l’aida jour et nuit à maintenir les commandes. Personne à Nethjea ne comprit vraiment la décision du Gardien de leur enlever leurs commandes après le massacre et tous se demandaient qui était désormais le créateur des nouvelles armes des Ordres. Sans se l’avouer, Kathlyn commençait à penser qu’elle pourrait y arriver, elle, si on lui en offrait l’occasion.

C’est ce qu’il arriva. Wolfram Dal’Jayan en personne lui proposa de prendre la place qui aurait dû être celle de Jenova. Malgré son amitié avec celui-ci, malgré la culpabilité qui la ronge, depuis, elle céda à son ambition et à son rêve.

Ce serait mentir de dire qu’elle le regrette. Depuis 9 ans, elle est la créatrice des nouvelles armes des Ordres. Plus douée pour les alliages que Jenova, elle n’a certes pas sa créativité mais une technique qui satisfait amplement son employeur. Grâce à sa trahison, elle a pu ramener sa famille à l’Odre d’Argent. Grâce à sa trahison, elle a pu se faire un nom à Nethjea.  Mais à cause de sa trahison, elle a perdu son ami le plus précieux et le croiser dans les rues de Nethjea est devenu une torture, un couteau en plein cœur.

Pas sur, pourtant, qu’elle changerait le passé si elle le pouvait.

Liens;;


Jenova J. Knox
La trahison à l'état pur, semble-t-il. Leur amitié leur semblait indestructible, à l'époque. Mais le choix de Kathlyn de choisir son ambition à ce qu'ils avaient ensemble a fait basculer les choses. C'est une rancœur tenace, tentée de remords et de culpabilité qui accompagne leurs rares échanges. Ils les limitent au minimum et s'ignorent, la plupart du temps. Leurs faces-à-faces suffisent pour glacer l'ambiance et il se murmure qu'ils s'évitent à tout prix.
Wolfram C. Dal'Jayan
Depuis que le Gardien commande et fait fabriquer les armes des Ordres chez Kathlyn, ils ont eu le temps d'apprendre à se connaître. Ce qu'ils ont découvert chez l'autre leur plait et leur déplait à la fois. Leurs mondes sont tellement différents qu'ils s'en heurtent mais s'en complètent, aussi. Nul doute que s'ils ne se bornaient pas autant à garder un contact uniquement professionnel, il y aurait autre chose à creuser dans cette étrange attraction...

Ariane A. Allister
Le feu et la glace. Préparée à croiser des jeunes filles bien sous tous rapports et fragiles, quand elle est venue à Nethjea, Ariane s'est heurtée à ses préjugés : Kathlyn n'avait rien de tout cela. Leur rencontre est encore assez récentes et la jeune femme du Désert apprend peu à peu ce qu'il ne faut pas faire ou dire en sa présence (mentionner Jenova, par exemple). Elle essaie tant bien que mal de calmer le jeu, sans trop s'y mêler toutefois. Elle n'a pas vraiment envie de perdre l'une de ses rares amies en essayant de panser des plaies trop profondes.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

▲ ▲



Sujet: Re: Civils 3/4

Revenir en haut Aller en bas
 

 Civils 3/4

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le réalisme,les héros et les civils.
» Évacuation d'Austrivage
» Petits Crimes contre l'Humanité #4 : Le Massacre de Mỹ Lai
» Les vols civils étrangers sont toujours soumis à autorisation !!!
» WAB American Civil War
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lacryheas :: La vie à Lacryheas :: L'ombre du Savoir :: Ceux qui écrivent l'histoire-