AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir les messages sans réponses


 

 end. petit éventail ••• fan [CIVIL]

avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 08/02/2014
Messages : 14



Sujet: end. petit éventail ••• fan [CIVIL]
Dim 9 Fév - 4:50

FAN ▲ PETIT ÉVENTAIL

SURNOM  → Fan
LIEU DE NAISSANCE  → Sidheim sans doute.
AGE  → 17.
SEXE  →
HABITATION → La rue, les endroits abandonnés, à l'écart de la ville.
MÉTIER  → Voleuse.
ORDRE  → Fer.
AVATAR  → Morgiana ▬ Magi

TAILLE → 148 cm.
PEAU  → Très légèrement bronzée.
YEUX  → Rouge.
CHEVEUX  → Roux.
CORPULENCE → Finement musclée surtout au niveau des jambes.
SIGNES PARTICULIERS  → Bracelet d'or orné de rubis au poignet droit. Cicatrices au niveau du dos.
break the fear with a blade of courage
AUTRES → • Porte une robe blanche, grisée par la saleté.
• Douée au combat, possède un joli jeu de jambe.


égoïste ✘ logique ✘ réaliste ✘ indépendante ✘ violente ✘ antipathique ✘ discrète ✘ rêveuse ✘ lente - de réaction

» Tu n'es qu'un éventail, tu t'ouvres, tu te fermes, tu bas le vent ... Non tu danses avec lui.

[PS : Désolée j'ai carrément bâclé cette partie.]




FOOLS LEARN FROM EXPERIENCES WHILE WISES LEARN FROM HISTORY
NOTHING CAN CHAIN YOU DOWN ▲

WATCH THE SKY AND SHUT UP.

Tu regardes les étoiles. Tes pieds sont violacées, ta tronche rougis par le vent nocturne trop glacial à ton gout. Tu as faim, tu as froid. Pourtant tu es chez toi.

Fan a grandit dans la rue d'aussi loin qu'elle s'en souvienne. Vêtue d'un vêtement difforme et sale, pied nu et mine sale, elle passait ses journées à voler pour survivre. Parfois fouiller dans les déchets des autres, récupérer quelques restes abandonnés sur le bord d'une route. Fan est pitoyable. A cette époque-là, elle ne portait même pas de prénom, ne sachant seulement prononcé quelques mots. Ses journées rimaient avec survie, pour tout dire elle même ne savait pas si elle allait se réveiller le lendemain, elle ne dormait que très peu la nuit, agrippé à un couteau volé de peur de se faire dépouiller.  Fan n'était qu'une pauvre gamine sans enfance. Rien d'autre qu'une orpheline livré à un monde cruel sur lequel elle ne connaissait rien. Oh non, le savoir ne pouvait l'intéresser, pas à une gamine comme elle qui ignorait la définition des mots paix et plénitude.

Pourtant elle vivait, difficilement, mais elle vivait quand même. Quand elle arrivait à se faufiler parmi la foule et qu'elle trouvait un endroit assez sur pour se reposer, la rousse regardait le ciel. Elle le regardait en ce demandant jusqu'à où il s'étendait. Cela pouvait durer des heures, des heures où elle oubliait la misère des ruelles où elle grandissait, des heures où elle pouvait redevenir une simple petite fille. Ces moments se terminaient lorsque la nuit tombait. Fan n'aimait pas la nuit, Fan préférait les étoiles, les étoiles qui brillaient doucement comme si de rien n'était, les étoiles apportaient les rêves et l'espoir, du moins c'est ce que la jeune fille pensait.

Son quotidien n'était pas digne de celui d'une princesse, elle volait pour manger, volait dans l'espoir de ce faire quelques sous. Sauf qu'une enfant comme elle était loin d'être une habile voleuse, elle se faisait prendre en flagrant délit et finissait battu par les marchands. On ne la dénonçait pas. A quoi beau ? Les gamins dans son genre ne tardait pas à mourir. Quelques mois et on la retrouvera étendu morte. Cela dit elle survivait. Elle ne savait pas comment, elle ne savait pas pourquoi, elle vivait. Peut être voulait-elle mourir ? Elle n'en savait rien, elle recherchait juste la paix, vivre honnêtement. Elle ne voulait pas ressembler à tout ceux  qu'elle croisait dans l'endroit où elle avait grandit. Ce désir mourut vite, laissant place à un triste réalisme.

KICK HIS FUCKING ASS, YOU SHOULD KILL THEM.

Les années passaient avec une énorme rapidité. Hier encore Fan était l'enfant sans nom, Mademoiselle l'Orpheline, la gamine dont les habitants avaient pitié, la gamine que les habitants méprisaient. Aujourd'hui la voici la voici un peu plus adolescente, plus sérieuse, moins naïve, moins rêveuse. La maturité peut être ?  Elle n'en savait trop rien. Elle avait vu un peu de tout, les combats de rues, les vols, les incendies volontaires. De tout et de rien, elle-même était venue à se battre plusieurs fois, pour sa propre survie. Ton corps était léger,  tu voles, tu voles, tu danses, tu frappes, tu danses, tu frappes encore, encore. Tu sautes, tu aperçois le ciel que tu tentes d'aussitôt d'atteindre, tu retombes. Tu ressembles à un éventail. Fan ne s'arrêtait pas là, ayant apprit un minimum l'art du vol, évitant ainsi les coups de ces stupides marchands.

Pourtant, la rousse ne sentait aucun changement à sa vie. Elle demeurait orpheline, elle demeurait pitoyable, voleuse, sale. Et surtout seule. Personne, au court de sa petite vie Fan n'avait eu personne a qui parlé, personne à qui sourire, personne à qui rire, personne pour hurler, personne pour qui pleurer. Solitude l'accompagnait silencieusement. Pour tout dire, elle se sentait vide, il lui manquait quelque chose, quelque chose d'important. Des parents peut être ? Oui, mais pas que. Néanmoins elle ignorait, elle sentait ce vide, mais elle l'ignorait. Tout était bien comme ça, non ? Pourquoi ce compliqué la vie pour un stupide caprice ? Elle n'était pas comme les Autres, ni riche, ni heureuse. Sa vie n'était pas comme la leur, la différence la séparait de tout ça, d'un bon levé le matin et d'un couché tranquille la nuit. Non, jamais elle ne vivrait ça, elle savait très bien. A moins de croire au miracle, sauf que Fan ignorait de quoi il s'agissait.

MAY I CALL YOU FAN ?

15 ans. Fan avait environ 15 ans, du moins c'est ce que disait les types qu'elle croisait tous les jours. Rien n'avait changé, absolument rien, peut être le fait qu'elle se soit finement musclé, cas plutôt rare pour une gamine qui était en sous-alimentation. Elle trainait de temps à autre dans les quartiers riches, dépouillant sur sa route quelques bourgeois bien vêtus, leur volant colliers d'ors et anneaux de pierres précieuses. Elle en tirait toujours quelques chose du coup elle continuait, en toute discrétion.

C'est ce qu'elle fit d'ailleurs un certain jour, déambulant pied nu au milieu de ces gens riches, cherchant la cible idéale pour son vol. Le regard cramoisi de la jeune fille observait attentivement chaque personne, elle fixa particulièrement un garçon qui semblait avoir son âge. Richement vêtu, un bracelet d'or et de rubis ornait son poignet. Accélérant le pas, la rousse se focalisa sur lui, il était beau ce bracelet, elle le voulait ce bracelet. Elle le suivit donc avec la plus grande discrétion du monde. Le garçon semblait s'éloigner de la foule ; rentrait-il chez lui ? Dans ce cas-là elle devrait se dépêcher. Les minutes s'écoulèrent et le décor changea,  ils arrivèrent tout deux dans un endroit plus tranquille. Fan saisit sa chance : elle fonça sur le jeune homme, lui arrachant le bracelet. Elle fit aussitôt demi-tour, prête à fuir avec son trésor. On la stoppa en pleine élan, perdant l'équilibre et ne manquant pas de tomber, Fan sursauta. Elle avait perdu son équilibre, qu'est-ce qu'elle devait faire ? User de la violence ? Trop dangereux.  Elle resta donc immobile, s'autorisant à se retourner un peu plus, pour voir le visage de l'inconnu. Blond, yeux marron, teint ni bronzé ni pale.

Les minutes passèrent, aucun des deux ne bougèrent.

« Si tu fais rien je vais me barrer, tu sais ? » Elle le pensait vraiment. Comme si il était perdu dans ses pensées, le garçon releva légèrement la tête. Il s'excusa maladroitement avec  pour motif le fait que son visage lui était familier, ça l'étonnait un peu vu qu'au court de sa putain de vie, jamais Fan n'avait rencontré quelqu'un qui lui ressemblait. Après ce n'était pas comme si elle avait parcourut le monde entier. Le garçon lui lâcha le poignet, Fan s'apprêta à lui rendre le bracelet mais le garçon refusa.

« — Tu le voulais non ? Je te le donne ! » Fit-il joyeusement, ne comprenant pas, la rousse lui demanda pourquoi faire une telle chose. De un ils ne connaissaient pas, de deux, elle avait tenté de lui volé un objet de valeur ! Ce fut ainsi que débuta une longue conversation entre les deux, ils parlèrent de tout et de rien, oubliant l'essentiel, se souriant et rigolant comme des enfants. Jamais la rousse n'avait ressentit un tel sentiment de bien être. Peut être était-ce ça qui lui manquait ? Elle ne savait pas trop, mais pour le moment elle se sentait bien, elle ne voulait pas que ça se termine.

« En fait, c'est quoi ton nom ? » Questionna-t-il avec cette même bonne humeur.

« — J'en ai pas... » Avoua-t-elle tristement. Le blond sembla choqué, il ouvrit grand la bouche puis la referma, il semblait réfléchir.

« — Fan. »

« — Pardon ? »

« — Tu t'appelleras Fan, d'accord ? »

« — Fan ...Je m'appelle Fan. » Un prénom, jamais Fan n'avait pensé à quelque chose d'aussi ... D'aussi évident.  Sur le coup elle ne sut comment réagir, puis elle sourit, elle rit et finit par pleurer un peu. Pleurer de joie. Elle s'appelait Fan, elle n'était pas une adolescente sans nom, elle était Fan.


Le garçon lui proposa de revenir demain au même endroit. Ce fut sur ces mots qu'ils se quittèrent.

Le lendemain il ne revint pas. Ni l'après-demain et ni le surlendemain.

Du coup Fan attend, elle attend mais ne revint pas, puis au bout d'un certains temps elle se rendit compte qu'elle ne connaissait pas son nom.

to be continued.
Coucou, moi c'est Nhibu, j'ai 16 ans depuis le 27.01 et j'aime bien me prendre pour un panda. Dans la vie, je RP, j'écris, je regarde des animes ou des séries, je joue un peu (SQUARE ENIX) et je lis beaucoup. J'aime bien les cookies et les oréos et je rêve de me marier avec mon iPod. vefefze voilà. AMOUR SUR VOUS. (oui je suis un temple de l'amour)
what should i wish for ?
(c) MEI sur APPLE SPRING
[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 08/01/2013
Messages : 129
ID card : Prout



Sujet: Re: end. petit éventail ••• fan [CIVIL]
Lun 10 Fév - 9:19


Félicitations
On ne va plus te retenir, félicitation pour ta validation ♥
J'ai hâte de voir comment Fan va évoluer et surtout, quel côté elle va choisir !

Maintenant que tu es validé(e) tu peux aller recenser ton avatar, créer ta fiche de suivi, répondre au décret royal et, si tu en as envie, commencer un RP! Psst. N'oublie pas de compléter ton profil aussi ~
Enjoy!


Revenir en haut Aller en bas
 

 end. petit éventail ••• fan [CIVIL]

Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lacryheas :: La vie à Lacryheas :: Les Acteurs :: Présentations :: Validées-