AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir les messages sans réponses


 

 Heimdall Finlan – CIVIL

avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 11/02/2014
Messages : 26
ID card : 32 ans | Explorateur à temps plein | Iza




Sujet: Heimdall Finlan – CIVIL
Mar 11 Fév - 9:23


HEIMDALL A. FINLAN
To sunset and onwards !

DÉNOMINATION ►Heimdall Anthanos Finlan
SURNOM ► Dall
AGE ►32 ans
ORDRE ►Ordre d’Or
HABITATION ►Désert d’Iza
LIEU DE NAISSANCE ► Seidheim
MÉTIER ► Explorateur
AVATAR ► Iskandar de Fate/zero
Heimdall est né dans la famille Finlan, appartenant à la noblesse depuis l’instauration du royaume, dont les membres sont caractérisés par une pilosité d’un rouge profond. Si elle n’était à l’origine qu’une petite famille mineure, sans grand éclat, c’est lors de l’Invasion qu’elle s’est fait connaitre, en survivant, et en combattant avec bravoure aux côtés des autres héros. Etablie à l’est de Seidheim, presque sur les flancs du mont Hwayoso, elle a depuis prospérée dans le commerce, mais est également connue pour avoir donné plusieurs membres du conseil à Lacryheas.
•••
Il y a plus de trente ans, naissait dans la maison Finlan, l’héritier de ce noble nom, qui serait appelé Heimdall par ses parents. Dès son plus jeune âge, cet enfant se fait remarquer, par sa taille, sa force, et son habilité à la lame. Cependant, l’enfant marque surtout les esprits par sa constante inclinaison à corriger ses aînés, qu’ils soient de simples adolescents ou ses parents, pourtant nobles respectés. Il reçoit une éducation poussée, et s’abreuve de littérature, qu’elle soit sous la forme de poésie, de textes de lois, ou bien de récits mythiques. Âgé de dix-sept ans, Heimdall mesure plus d’un mètre quatre-vingts, est érudit, et fine lame. Son père entend lui implémenter la rigueur qu’il lui manque en le faisant intégrer le Bifrost, car en dépit de toutes ces qualités, Heimdall n’a aucune envie de pratiquer un métier qui le cloître, que ce soit dans un uniforme blanc ou dans un palais à s’occuper d’administration. Encore moins de gérer le commerce de la famille.
L’affront suprême à sa famille, il le fait le jour de ses dix-huit ans, en prenant comme second nom Anthanos. Ce qui s’approche d’un blasphème pour les parents conservateurs, leur entourage et la plupart des gens assistant à son anniversaire est pour le jeune adulte un symbole d’espoir, car ce nom, celui de l’œuf primordial, est celui de cet objet ayant permis toute cette diversité qu’il voit autour de lui chaque jour, découvrant chaque fois une nouvelle merveille. Cependant, ses parents ne peuvent plus le tolérer avec ce nom qui salit celui de Finlan, et c’est d’un commun d’accord qu’ils donnent à leur aîné la moitié de la fortune familiale, son héritage, tandis qu’il quitte leur domaine, jusqu’à leur mort. Sa petite sœur, de trois ans sa cadette, finira donc son enfance seule, dans l’attende du retour de son frère. Le décès de leur mère quelques mois plus tard sera imputé à une maladie fulgurante, mais le père n’y voit encore qu’un châtiment pour avoir enfanté un fils qui a osé prendre ce nom.
De son côté, Heimdall s’adonne enfin à ses plaisirs, explorant les recoins de Lacryheas, à la recherche d’artefacts, de mythe, et d’amusement. Après avoir fait plusieurs fois le tour de l’île, il choisit Iza, ce désert pourtant si accueillant, comme résidence, y fait bâtir une petite maison, à quelques kilomètres du Nethjea. Cet endroit lui servira de base pour ses nouvelles explorations, car il est convaincu que le désert renferme des secrets des temps anciens.
Ce géant, qui vient de temps à autre à la capitale pour y vendre ses trouvailles, finit par apprendre, au détour d’une choppe d’alcool, que la famille Finlan est en train de perdre le patriarche. S’il entend voler à son lieu de naissance, pour faire ses adieux à son père, à défaut d’avoir pu en faire à sa mère, il est arrêté par un inconnu, qui lui donne une carte, carte qui indiquerait l’emplacement d’un vestige des temps anciens, où aurait pu être caché un morceau de l’Azurys. Sa famille en possède un, scellé dans les tréfonds de leur propriété, dont on lui a toujours refusé l’accès.
Heimdall a un peu muri, il s’est rendu compte du mal qu’il a causé et de la situation délicate dans laquelle il a laissé les Finlan en prenant son héritage puis mettant les voiles. Selon lui, revenir porteur d’un morceau de la gemme royale serait sans doute le meilleur moyen de laver son honneur, le meilleur moyen de recevoir le pardon paternel.
Deux jours plus tard, il est au milieu d’Iza devant ce qui semble en effet être des ruines antiques. Laissant son kahazar à l’extérieur, il s’engage dans les dédales sombres, avec ses provisions. Finalement, il découvre une salle, vide, recouverte d’inscriptions auxquelles il ne comprend rien. Une chose est certaine, pas de pierre précieuse que tout le monde lui envierait. C’est donc plutôt énervé, la découverte du texte ne le calmant pas puisqu’il est incapable de le déchiffrer, qu’il ressort, pour trouver son destrier mort, à moitié mangé, avec des traces de crocs plutôt énormes. S’il apparait comme un géant parmi les hommes, il ne se fait pas d’idée sur son rang dans la chaine alimentaire de ce désert. Surement pas au sommet. Se repérant grâce aux étoiles, Heimdall finit par atteindre sa demeure, au nord, pour y trouver une convocation de la part des Finlan à la mise au tombeau de son père. La lettre date de trois jours, la mise au tombeau était dans la journée.
D’avoir même raté ça achève de l’anéantir, et c’est le cœur gros qu’il se met le lendemain à l’aube en route pour Seidheim. Il est accueilli en fils prodigue par sa sœur, qui ne donne pas l’impression de lui en vouloir pour son absence, hier. Le petit gamin de 13 ans qui se tient derrière elle, lui, n’a pas l’air vraiment content de découvrir à quoi ressemble son grand-frère. Ce garçon, Daret, a vu le jour quand sa mère s’est éteinte, en pleine travail. Il est bien moins imposant que son frère, et nourrit une rancœur à son égard, en cela qu’il pense Heimdall de retour pour prendre la place de chef chez les Finlan. Si ce n’était pas l’intention du titan roux, de voir cet avorton lui parler avec autant d’audace et de verve le fait sourire, et il se prend au jeu, affirmant qu’il est ici pour réclamer son nom. Il retrouve donc son nom, prend la tête de sa famille, mais sa première décision est de laisser l’intégralité de l’administration et de l’intendance à sa sœur, Allia.
Des mois plus tard, il fête ses 32 ans seul, dans ce même reliquat du passé où il pensait trouver un bout de l’Azurys, où il a enfin réussi à retourner – la carte qu’il avait ayant mystérieusement disparu, ainsi que le croquis des textes illisibles qu’il avait fait –, où il copie encore une fois ces inscriptions, qui l’intriguent au plus haut point. En effet, il est persuadé d’en avoir vu, quelque part dans une de ses expéditions à travers l’ile. Cela fait, il se remet en chemin, à la recherche de l’Histoire, à la recherche de la signification de ces caractères étranges. En espérant qu’ils ne signifient pas « Celui qui lit ça est un idiot. LOL ! ».

Au cas où le lecteur n’ait aucune envie de se faire une idée d’Heimdall en lisant son histoire :
Il mesure 194 cm, pèse 102 kg, a une musculature bien développée, porte des cheveux en bataille, tirés vers l’arrière, ainsi qu’une barbe, qu’il entretient comme son plus grand trésor.  Si sa tenue varie selon l’endroit où il est, il arbore toujours une immense cape rouge. Ses yeux sont bruns, tirant sur un rouge également.
Bon vivant, il est plutôt blagueur, a du mal à prendre au sérieux ce qui ne l’intéresse pas, et ressemble un peu à un enfant par moment. Cependant, il est capable de faire preuve de maturité, parfois, et se montre particulièrement obstiné lorsqu’il désire quelque chose. Habitué pendant des années à la vie dans le désert, il a un peu de mal avec la politesse, la retenue, et est généralement quelqu’un qui dit ce qu’il pense. Et il pense souvent juste.

Derrière l'écran

Blabla – je n’ai pas de seins c’est mon drame – blabla – je suis majeure – blabla – vive les topsites – blabla !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voir le profil de l'utilisateur ▲ ▲

Date d'inscription : 08/01/2013
Messages : 129
ID card : Prout



Sujet: Re: Heimdall Finlan – CIVIL
Mar 11 Fév - 10:58


Félicitations
Un vrai régale, que dire de plus ? le personnage tout comme l'univers est bien exploité et puis le style d'écriture est clair et très agréable à lire.
Quelle idée de cacher aussi bien l'Azurys... File vite la retrouver nanmého ~!

Maintenant que tu es validé(e) tu peux aller recenser ton avatar, créer ta fiche de suivi, répondre au décret royal et, si tu en as envie, commencer un RP! Psst. N'oublie pas de compléter ton profil aussi ~
Enjoy!


Revenir en haut Aller en bas
 

 Heimdall Finlan – CIVIL

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [CR] Russian Civil War : Bordel au pays de Nicolas II
» armée civil war
» Civil War in the West
» Pour les Fans de ACW => Scourge of War an American Civil War grand tactical wargame
» The Battle of Brunete (Spanish Civil War 5 – 25 juil 1937)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lacryheas :: La vie à Lacryheas :: Les Acteurs :: Présentations :: Validées-